lundi 20 mai 2019

Un anarchiste poignardé à Paris dans la librairie Publico du Monde Libertaire


L’agression s’est déroulée le 2 mai après-midi, notre compagnon et ami a survécu mais se trouve à l’hôpital, profondément choqué. Pour le moment, le motif de l’agression reste inconnu. Mais n’étant pas personnel, il est probable que ce motif soit politique.
COMMUNIQUÉ DE LA FÉDÉRATION ANARCHISTE
« Agression au sein de la librairie Publico.
Un compagnon anarchiste a été violemment agressé à coup de couteau dans la librairie Publico cet après-midi. A priori, rien ne montre qu’il était visé spécifiquement mais plutôt l’organisation qu’il représente, nous, anarchistes au sein de la Fédération Anarchiste.
Nous ne nous laisserons pas impunément menacer, intimider ou violenter. Nous continuerons à porter, haut et clair, nos messages politiques, qui sans doute dérangent en ces temps de lutte. Nous continuons le combat contre cette société qu’on nous impose.
Solidarité avec notre compagnon. Solidarité avec Publico.
Vive l’anarchie !
Fédération Anarchiste, le 2 mai 2019 à Paris »

dimanche 19 mai 2019



Devinette : de quel pays s'agit-il ?


« ...La liberté d'expression était totale.X...Cependant, bien peu de gens s'écartaient, dans leurs propos, des opinions convenues. Officiellement, il n'y avait rien à craindre à dire ce que l'on voulait. Pourtant une sourde indignation était perceptible chaque fois que l'on émettait des avis discordants, surtout s'ils contenaient des critiques à l'égard de la société..X...Il était admis par tous que..X...était une démocratie parfaite et que c'était une chance immense d'y vivre. Elle garantissait en son sein la dignité et les droits de toutes les formes de minorité. Si bien qu'en l'attaquant, on se rendait coupable d'une agression contre tous ; on ne se comporterait pas autrement que les terroristes qui dynamitaient le système... »


Extrait de Globalia...mais peut-être aussi la France etc.



jeudi 16 mai 2019

Oyez, oyez bon peuple de France, achète vite ton bulletin pour participer au Grand cirque européen de mai 2019 34 troupes françaises présenteront leurs nouveaux numéros !





Nous aurons l'immense plaisir de retrouver des artistes qui ont fait le bonheur des petits et grands depuis des années. Pour cette tournée européenne de mai 2019, certaines troupes ont créé de nouveaux numéros pour votre plus grand plaisir...A vous de juger !
Les spectateurs, selon qu'ils seront situés Côté Cour ou côté jardin pourront plus facilement voir les 13 troupes ci-dessous, habituelles des jeux du Cirque  :
  • « Prenez le pouvoir », liste soutenue par Marine Le Pen (Rassemblement national)
- Issue de la grande famille du Cirque Le Pen, son influence dans le milieu artistique est extraordinaire ! Presque toutes les autres troupes mettent beaucoup de talent à copier et imiter ses numéros dès qu'ils sont sur scène 

  • « Le courage de défendre les Français » avec Nicolas Dupont-Aignan (Amoureux de la France)
- Encore un grand illusionniste capable de faire rêver le 4ème âge dans les Ephad. On l'appelle aussi le Mr Soporifique des campagnes !

  • « Ensemble Patriotes et Gilets jaunes » : pour la France, sortons de l'Union européenne (Les Patriotes)
- Décidément, les prestidigitateurs et les illusionnistes sont nombreux cette année dans le grand cirque européen. Voici le prince Florian Philippot transfuge du Cirque Le Pen, rayonnant dans son collant jaune avec le drapeau national, la baguette de pain et le béret ! Un gendre idéal 

  • « Ensemble pour le Frexit » (Union populaire républicaine)
- Ah, François Asselineau, le seul jongleur capable de lancer un RIC en l'air et de rattraper un Freixit ! Il faut dire qu'il a eu un entraîneur de premier ordre avec le jongleur Etienne Chouard !

  • « Renaissance » soutenue par La République en marche, le MoDem et ses partenaires (LREM, MoDem, Mouvement radical et Agir)
- La seule troupe ayant recruté dans toutes les troupes concurrentes. Ainsi l'acrobate Nathalie Loiseau animatrice de la troupe LREM, a fait, à l'insu de son plein gré, les beaux jours des publics néo nazis d'après guerre, tandis que des artistes de sa troupe amusaient les publics opposés !

  • « Union de la droite et du centre » (Les Républicains)
- Encore une troupe qui fleure bon le cirque d'antan, avec Laurent Wauquiez en Monsieur Loyal, accompagné des vieux clowns si talentueux tels le Petit Nicolas dit « le grincheux », Brice dit « boute au feu », Nadine dit « de Race blanche », Luc Ferry dit « le tueur », et bien d'autres encore !

  • « Les Européens » (Union des démocrates et indépendants)
- Transfuges pour certains de la troupe ci-dessus, ces vieux clowns ont du mal à encore séduire le public ! Faut dire que la famille Giscard d'Estaing qui les sponsorise n'est pas de la toute première jeunesse !

  • « Envie d'Europe écologique et sociale » (Parti socialiste, Place publique, Nouvelle Donne et Parti radical de gauche)
- Qui aura encore envie de voir et applaudir les « papas gnafrons » du spectacle ? Voici donc les seuls artistes capables de faire croire qu'ils sont à gauche tout en faisant un numéro à droite. Quel talent !

  • « Liste citoyenne du Printemps européen » avec Benoît Hamon soutenue par Génération·s et DémE-DiEM25
- Transfuge de la grande troupe des « papas gnafrons », son numéro de clown triste ne séduit visiblement que les adolescents pubères et les belles mères à la recherche du gendre idéal !

  • « Europe Écologie » (Europe Écologie Les Verts)
- Comment ne pas saluer ces transformistes capables de prendre des positions les plus extravagantes, les habits les plus divers, jouant aussi bien côté cour que côté jardin. On les appelle aussi les hommes caoutchouc capables de se fondre dans n'importe quelle troupe. Chapeau bas !

  • « La France insoumise » (La France insoumise et Gauche républicaine et socialiste)
- Du grand art avec l'illusionniste Mélenchon dit Merluche l'insoumis, capable de faire rêver les plus pauvres, les plus précaires, les intermittents, les femmes seules, les petits retraités etc. C'est le nouvel Abbé Pierre laïque du Grand cirque européen !

  • « Pour l'Europe des gens, contre l'Europe de l'argent » (Parti communiste français)
- le grand clown Auguste au nez rouge peut aller se rhabiller ! Avec un tel numéro d'artistes, la commedia dell arte est totalement renouvelée ! Même les pauvres en ont pour leur argent !

  • Lutte ouvrière – « contre le grand capital, le camp des travailleurs » (Lutte ouvrière)
- Il est rassurant de voir que les troupes anciennes sont toujours présentes sur les planches avec en Madame Loyal, Nathalie digne héritière d'Arlette, deux grandes travailleuses du cirque !

Mais voici que 21 autres troupes vont présenter devant vous leurs numéros, espérant vos applaudissements.
Evoluant essentiellement côté cour, vous pourrez voir :
  1. « Liste de la reconquête » (Dissidence française)
- C'est une troupe issue des troubadours qui enchantèrent les années 1930 dans l'Allemagne nazie. Prestidigitateurs de talent, ces artistes font apparaître toutes les horreurs et erreurs humaines tels que les juifs, arabes etc. Spectacle réservé à un public averti !

  1. « Urgence écologie » (Génération écologie, Mouvement écologiste indépendant et Mouvement des progressistes)
- Cette troupe recomposée propose un spectacle d'illusionniste basé sur « L'Écologie selon Jésus-Christ dans une approche chrétienne ». Ce spectacle est recommandé par le journal La Croix !

  1. « Union démocratique » pour la liberté, égalité, fraternité (UDLEF)
- Encore une de ces troupes bien ancrée côté cour qui se présentent au dernier moment sans préciser le contenu de son numéro !

  1. « Une France royale au cœur de l'Europe » (Alliance royale)
- Les héritiers du grand artiste Louis XVI ne sont pas très nombreux à se disputer sa tête !

  1. « Parti fédéraliste européen » – Pour une Europe qui protège ses citoyens (Parti fédéraliste européen)
- Voilà des artistes qui fleurent bon l'ancien Régime, qui représentent bien la ruralité française de la Bretagne à l'Occitanie en passant par l'Alsace. Les numéros sont annoncés dans les diverses langues de l'hexagone, mais que l'on se rassure, des audioguides sont donnés à l'entrée du chapiteau !

  1. « Les oubliés de l’Europe » – artisans, commerçants, professions libérales et indépendants – ACPLI
- Voilà une des rares troupes qui, constituée d'anciens professionnels de l'artisanat et du du commerce, s'autogère en construisant elle-même ses décors de spectacle et en faisant la promotion de ses spectacles !

Côté jardin se présenteront les troupes suivantes :
  1. « Démocratie représentative » (La révolution est en marche)
- A l'opposé de la troupe « La ligne Claire », ces artistes lancent leurs couteaux sur des épouvantails représentant des nazillons. Faute de moyens, les couteaux sont des petits opinels mais le spectacle est assuré !

  1. « Parti révolutionnaire Communistes »
- Transfuges de la troupe des « petites gens contre l'argent », ces artistes essaient de renouveler la commedia dell Arte à la manière russe, celle créée par le très célèbre clowm Joseph !

A noter cinq nouvelles troupes issues des chapiteaux apparus cette année sur de nombreux rond-points. Bienvenue chez les « SatiRIC » ! Les artistes ont la particularité de se produire en collant jaune et jouent aussi bien côté jardin que côté cour :
  1. « La Ligne claire » (Parti de l’in-nocence et Souveraineté, identité et liberté)
- Ces artistes vêtus de gilets jaunes sont cousins de la grande famille du cirque Le Pen. Ils lancent des couteaux, sabres et dagues sur des épouvantails représentant des imams, des migrants et autres horreurs humaines. Pour public averti !

  1. « Mouvement pour l'initiative citoyenne »
- Voici une toute nouvelle troupe jonglant avec des RIC en toutes matières. Du grand spectacle, une grande envolée de RIC !

  1. « Décroissance 2019 »
- Décidément les jongleurs avec des RIC sont nombreux cette année. Ceux-ci jonglent uniquement avec leur main gauche !

  1. « Évolution citoyenne »
- Encore une troupe qui se présente en gilets jaunes. Quant au numéro, on attend toujours de savoir de quoi il retourne !

  1. « Alliance jaune », la révolte par le vote
- Et oui, encore une troupe tout en jaune. Cela étant, si l'originalité consiste en un numéro chantant avec son Mr Loyal Francis Lalanne dit le « chanteur-pleureur », on aimerait en savoir un petit peu plus sur le numéro lui-même !

Enfin, 8 troupes relativement inclassables et dont les numéros n'ont pas encore été présentés à la presse spécialisée devraient être présentes au Grand cirque européen 2019 :
  1. « PACE » – Parti des citoyens européens
- Encore une troupe qui joue sur la surprise en ne dévoilant rien de son numéro. Le public appréciera...ou pas !

  1. « Allons enfants »
- Chaque artiste a moins de trente ans ! Il n'est pas sûr que l'âge soit la seule garantie de talent !

  1. « À voix égales »
- C'est une troupe composée à égalité de femmes et d'hommes...pas comme dans la vie où les femmes sont plus nombreuses. Cela étant, on attend de voir !

  1. « Neutre et actif »
- Ces artistes n'ont pas de numéro à présenter. Leur seul but, être sur scène ? Que voulez-vous, il faut accepter la modernité !

  1. Espéranto – « langue commune équitable pour l’Europe » (Europe Démocratie Espéranto)
- Voilà une troupe de théâtre d'improvisation qui présente un numéro exceptionnel où l'Espéranto, langue équitable, se confronte à celle, non équitable mais durable de la troupe capitaliste !
  1. « Parti animaliste »
- La seule troupe constituée uniquement d'animaux savants. Mon chat adore !

  1. « Une Europe au service des peuples » (Union des démocrates musulmans français)
- Venus du Moyen Orient, ces artistes passés maîtres dans l'art du tapis volant sont depuis peu installés en France. Il n'est pas sûr que le public français soit près à découvrir ce type de numéro !

  1. « Parti pirate »
- Logiques jusqu'au bout, les artistes de la troupe proposent au public de faire un numéro à leur place. Faire bosser le public et encaisser la représentation, fallait y penser !

Alors, votre choix est fait ?

Sachez que vous avez échappé (leurs numéros n'étant pas prêts) aux troupes artistiques des « Youtubeurs », aux clowns de « Civitas », à ceux de « Jeanne » du père Le pen, à ceux de « Cannabis sans frontières », à ceux des « contribuables français » sans oublier ceux des « Gilets jaunes citoyens » etc.
Vous n'en avez pas marre de ce grand cirque, qui n'a à présenter que des clowns issus de tous les communautarismes et corporatismes !

Depuis deux siècles les libertaires ont théorisé et démontré que les élections n'étaient qu'une imposture des dites démocraties modernes, inefficace et illégitime :

Inefficacité : Les élections passent, les problèmes restent. Idée que les dominés ne peuvent espérer obtenir aucun changement en utilisant les armes que les dominants ont mis à leur disposition. Refuser le vote, c’est dénoncer une illusion, la croyance dans le bulletin de vote comme instrument de changement social. Argument des alternances politiques qui n’apportent pas de changement réel.
– Illégitimité : Le vote est un mode d’action illégitime car l’individu, libre par nature, ne doit pas abdiquer sa souveraineté au profit de dirigeants qui peuvent agir à leur guise durant toute la durée de leur mandat. Au contraire, contester la domination implique d’agir de façon parfaitement autonome, sans rien attendre de représentants. Le changement social ne peut et ne doit être recherché que par l’action directe des dominés (il faut « agir au lieu d’élire »). Cf. Proudhon sur la capacité politique des classes ouvrières.
Voter, c’est abdiquer. Participer aux élections légitime un système inégalitaire et autoritaire : par son vote, on manifeste son approbation vis-à-vis du fonctionnement, des règles du jeu d’un système représentatif qui dessert les intérêts du plus grand nombre. Voter, c’est accepter de perdre sa voix en la confiant à un soi-disant représentant, mais aussi accepter que le résultat des urnes est légitime et ne pourra être contesté que lors des prochaines élections, même s’il ne nous satisfait pas.


lundi 13 mai 2019

Histoire de rire...jaune !









Rendez-vous...


De l'indifférence...




« ...Ah, comme tu vas souffrir, mon frère, de découvrir combien nos semblables sont souvent haïssables, même nos amis, même nos propres parents, je te dis. Et sais-tu pourquoi ? Parce qu'ils sont lâches. Et un jour nous le paierons, nous le paierons car nous n'aurons pas eu ce courage de nous élever, de crier contre les actes les plus abjects. Personne ne veut crier, personne ; crier çà emmerde les gens. En fait, j'ignore si çà les emmerde, ou si çà les fatigue. Mais les seuls qui crient sont ceux que l'on bat, à cause des coups. Et autour, personne ne ressent de rage, personne pour faire du vacarme. Cà a été toujours comme çà, et çà le restera : l'indifférence. La pire des maladies , pire que la peste...L'indifférence ne se combat pas, ou alors difficilement. L'indifférence est la raison même pour laquelle nous ne pourrons jamais dormir tranquilles ; parce qu'un jour nous perdrons tout, non pas parce que nous sommes faibles et que nous avons été écrasés par plus fort que nous, mais parce que nous avons été lâches et que nous n'avons rien fait...Et qu'il faudra vivre quand même... »

Extrait « Les derniers jours de nos pères » de Joël Dicker